Détail du produit

LA TOUR FANTOME - TOME 04

Code EAN 13 : 9782723499392

Prix unitaire (TTC)

7.60 €



Disponibilité: En stock

Auteur: NOGIZAKA TARO

Revue de presse

Le labyrinthe souterrain de la Tour fantôme a été détruit, et a emporté avec lui plusieurs personnes prises dans les nombreux pièges ou entre les griffes du tueur. Taïchi et Tetsuo ont pu en réchapper, mais non sans conséquence : ils sont forcément accusés des meurtres et sont désormais recherchés par la police. En convalescence chez le Dr Tesla, Taïchi est rongé par des doutes de plus en plus forts depuis que Tetsuo lui a révélé sa véritable identité : il est une femme, qui plus est la fameuse Reiko, accusé du meurtre ayant eu lieu quelques années auparavant sur l'horloge de la Tour. Taïchi peut-il lui accorder pleinement sa confiance ? Tetsuo a beau sembler lui cacher encore des choses, la réponse fait de moins en moins de doute pour lui, tant sa fascination pour le (la) sublime blond(e) grandit, encore et encore. Et puis, Tetsuo sait tellement bien trouver les mots qu'il faut pour le convaincre de lui faire confiance... En début de volume, Taro Nogizaka excelle toujours dans l'art de rendre le personnage de Tetsuo fascinant et énigmatique, tout en lui conférant tout de même une plus grande part de fragilité. Forcément, l'impression laissée sur Taïchi est très ambiguë (sera-t-il capable de ne pas tomber amoureux d'un être si envoûtant ?), mais on retient encore plus le jeu de l'auteur sur la confusion des sexes, Tetsuo souhaitant être un homme et Taïchi se montrant moins masculin que sa compagne...


Taro Nogizaka continue d'ailleurs de jouer là-dessus par la suite. Ayant mis la main sur une nouvelle piste, nos deux héros se remettent en route, direction Tokyo, mais étant recherchés, ils doivent se déguiser et se faire passer pour un jeune couple, où Taïchi se retrouve à faire la femme, tandis que Tetsuo reste en homme. Situation qui va étonnamment bien à Taïchi, qui, grimé en épouse, se découvre des penchants discrets, mais existants, et certaines scènes valent évidemment le détour (quand le policier entre dans la chambre d'hôtel...). Sur leur route pour Tokyo, tous deux se retrouvent néanmoins dans un village pour le moins particulier, dont les moeurs ancestrales s'avèrent inquiétantes... d'autant que les habitants, dominés par la vieille Kume, leur interdisent de quitter les lieux...


Dans la façon dont elle est amenée, l'intrigue dans ce village coupé du monde peine à convaincre. Comme par hasard, nos héros se retrouvent dans un tel lieu, vite fait bien fait... et ce qu'ils y découvrent manque un peu de piquant. L'auteur amène pourtant plusieurs pistes intéressantes, comme le pavot, les légendes sur le nombre de personnes devant habiter le village, la soi-disant malédiction, les inquiétantes statues... mais pour la plupart de ces éléments, il ne fait finalement pas grand-chose, et se concentre plutôt sur une nouvelle affaire de meurtre dans la pure lignée d'un genre précis, où la personne morte est retrouvée dans un endroit fermé de l'intérieur. L'enquête, dans son ensemble, va assez vite, et ne comporte pas d'énormes surprises, hormis une délicieusement malsaine sur les motivations du coupable. Et au bout du compte, on se demande un peu ce qu'apporte ce récit dans la série, tant rien ne semble le rattacher à l'intrigue principale.


Néanmoins, il y a toujours cette ambiance qui fait des merveilles. Comme toujours dans l'oeuvre,on frôle le paranormal sans jamais réellement tomber dedans, ce qui crée une atmosphère inquiétante du plus bel effet, atmosphère encore renforcée par la mise en scène soignée du mangaka. Il n'en faut pas plus pour se laisser happer et pour passer un bon moment.


Malgré une intrigue secondaire (rien ne semble indiquer qu'elle se rattachera de quelque manière que ce soit à l'intrigue principale) assez facile et classique, La Tour Fantôme reste une lecture plaisante, immersive, qui doit ici beaucoup à son travail d'ambiance inquiétant, à sa confusion des sexes et à sa mise en scène de très bonnes factures. Mais après cet aparté, on a surtout envie de voir le récit redécoller dans le prochain volume.

(Critique de www.manga-news.com)
Code EAN 139782723499392
Auteur NOGIZAKA TARO
EditeurGLENAT
CollectionSEINEN
Genre Polar
DisponibilitéEn stock
Date de parution17/09/2014
SupportBroché
Poids208 g
Hauteur180 mm
Largeur130 mm
Épaisseur17 mm